SENEFELDER (A.)


SENEFELDER (A.)
SENEFELDER (A.)

SENEFELDER ALOYS (1771-1834)

Au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle, la nécessité de reproduire les images plus commodément que par la gravure, seul procédé connu jusqu’alors, se fit de plus en plus impérieuse. Depuis 1750, de nombreux perfectionnements qui permettaient de colorier les gravures avaient été apportés (aquatinte, pointillé, etc.), mais ils ne remettaient cependant pas en cause le principe de la gravure (impression obtenue grâce à la différence des reliefs). C’est en cherchant un procédé nouveau de gravure sur pierre que l’Allemand Senefelder mit au point peu à peu, entre 1796 et 1798, une technique révolutionnaire qui permettait d’imprimer des images sans les graver et qui allait devenir la lithographie. Un calcaire spécial, enduit d’un corps gras, puis humidifié, retient l’encre aux seuls endroits graissés par le dessinateur.

Senefelder était né à Prague en 1771 d’un père acteur. Lui-même, acteur puis auteur dramatique, cherchait le moyen d’imprimer ses propres écrits à moindre frais. Il inventa d’abord un procédé pour polir les pierres sur lesquelles il comptait graver (comme à l’eau-forte) ses écrits à l’envers, puis une encre spéciale qui lui permettait d’écrire sur du papier, à l’endroit, et de reporter le texte, à l’envers, sur la pierre. Il utilisa d’abord son invention pour imprimer la musique, difficile à reproduire typographiquement. Son invention eut suffisamment de succès pour inciter un homme d’affaires, André, à tenter d’implanter en Allemagne, à Londres et à Paris des imprimeries «chimiques», comme on disait alors, ou «polyautographiques». La première pièce de musique lithographiée en France parut en 1803, mais il fallut attendre dix ans pour que l’on comprenne toute l’importance de la découverte, première expérience d’impression rapide qui allait permettre, en 1830, d’illustrer les quotidiens, puis, en 1860, des affiches. Le succès de la lithographie, utilisée d’abord par l’art romantique, ne s’est pas démenti. Cette technique fut, en outre, le point de départ d’autres inventions, en particulier celle de la photographie par Niepce en 1827 et celle de l’offset (que les Anglo-Saxons appellent d’ailleurs lithography ). Senefelder a raconté sa découverte dans un traité paru à Vienne et à Munich en 1818, puis aussitôt après à Londres et à Paris (1819).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Senefelder — Senefelder, Johann Aloys, geb. 6. Nov. 1771 in Prag, Sohn eines Schauspielers, studirte erst in Ingolstadt Jura, wurde aber 1791–93 in München Schauspieler. Er hatte 1789 ein kleines Schauspiel, Die Mädchenkenner, geschrieben u. wollte sich nun… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Senefelder — Senefelder, Aloys, der Erfinder des Steindrucks, geb. 6. Nov. 1771 in Prag, gest. 26. Febr. 1834 in München, betrat anfangs die Bühne und versuchte sich auch als Theaterschriftsteller. Später bestrebte er sich, den Druck von Musiknoten möglichst… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Senefelder — Senefelder, Aloys, Erfinder des Steindrucks, geb. 6. Nov. 1771 in Prag, errichtete in München eine chem. Steindruckerei, ging dann nach Offenbach, Wien, 1806 wieder nach München, gest. das. 26. Febr. 1834; schrieb: »Lehrbuch der Lithographie«… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Senefelder — Senefelder, Alois, geb. 1771 zu Prag, kam mit seinem Vater, einem Schauspieler, frühe nach München, studierte die Rechte, erfand von 1796–99 den Steindruck (s. d.) u. hatte trotz der erhaltenen Privilegien mit vielen Widerwärtigkeiten zu kämpfen …   Herders Conversations-Lexikon

  • Senefelder — Senefelder, Aloys …   Enciclopedia Universal

  • Senefelder — Senefelder,   Alois, Erfinder der Lithographie, * Prag 6. 11. 1771, ✝ München 26. 2. 1834; entdeckte bei Vervielfältigungsversuchen 1796 98, dass geschliffener Solnhofener Plattenkalk, mit Fettkreide oder tusche beschrieben und mit saurer… …   Universal-Lexikon

  • Senefelder — (izg. zènefelder), Aloys (1771 1834) DEFINICIJA austrijski izumitelj litografije (1796) …   Hrvatski jezični portal

  • Senefelder — Alois Senefelder, Porträt Lithographie 1834 Alois Senefelder Denkmal in Solnhofen …   Deutsch Wikipedia

  • Senefelder — noun German printer who invented lithography (1771 1834) • Syn: ↑Alois Senefelder, ↑Aloys Senefelder • Instance Hypernyms: ↑lithographer * * * /zay neuh fel deuhr/, n. Aloys /ah loh yuus, ah loys/, 1771 1834, German inventor of lithography …   Useful english dictionary

  • Senefelder — /zay neuh fel deuhr/, n. Aloys /ah loh yuus, ah loys/, 1771 1834, German inventor of lithography. * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.